presents

swim-star

swim-star

  • Nathan Adrian (USA), 2012 Olympic Champion 100 Freestyle

    JAMES MAGNUSSEN (AUS), 2013 WORLD CHAMPION & 2012 SILVER MEDALIST 100M FREESTYLE

  • Kosuke Kitajima (JPN), 2008 Olympic Champion 100 M Breaststroke

    Christian Sprenger (AUS) 2013 World Champion 100 M Breaststroke

  • Vladimir Morozov (RUS), 2012 World Champion (short course) 50 & 100 Freestyle

    Roland Schoeman (RSA), World Record Holder 50 Freestyle (short course)

  • Brittany Elmslie (Australia), 2012 Olympic Champion & 2013 world silver medalist 4x100 Free relay

    Jeanette Ottesen (Denmark), 2011 World Champion 100M Freestyle

  • Rikke Møller Pedersen (DEN), 2013 World Medalist & Record Holder 200M Breaststroke

    Rūta Meilutytė (LTA), 2013 World Champion 100M Breaststroke

Brittany Elmslie

Brittany Elmslie
AUS

Fabien Gilot

Fabien Gilot
FRA

Frédérick Bousquet

Frédérick Bousquet
FRA

James Magnussen

James Magnussen
AUS

Jeanette Ottesen

Jeanette Ottesen
DEN

Jessica Hardy

Jessica Hardy
USA

Katinka Hosszú

Katinka Hosszú
HUN

Kosuke Kitajima

Kosuke Kitajima
JPN

Nathan Adrian

Nathan Adrian
USA

Rikke Møller Pedersen

Rikke Møller Pedersen
DEN

Roland Schoeman

Roland Schoeman
RSA

Rūta Meilutytė

Rūta Meilutytė
LIT

All the swimmers

News

  • All the news for this bursting event

  • Arriving soon

    Arriving soon

    20.08.2014

    You might have missed them at the 2012 London Olympics or at the 2013 Barcelona World Championships… This time, don’t miss the best swimmers of the world! They are coming to you, right here in Singapore.

More News

Tickets

The 2014 Singapore Swim Stars is to be held at the OCBC Aquatic centre

On the 5th September.

Tickets are up for sales!

Ticket Prices: From $30-$160

Purchase tickets here 

swim-tickets


Click here is the race results
of the Singapore Openwater 2014

General Information

Want to witness an amazing showdown where performance meets legacy?
Want to be part of Singapore’s most prestigious swim event?

 

When

FRIDAY September 5th 2014

Sport teaches the fundamental value of effort and how to manage essential steps in life such as victory and defeat.

KOFI ANNAN

Singapore Swim Stars Challenge

  • 7 to 9:30 PM at the Singapore National Stadium Aquatic Complex

Show Synchronized swimming

  • One of the best teams of synchronized swimmers will come from France to perform what requires exceptionnal technique, as well as grace and artistry.

Podium

  • SSS Trophies for best swimmers
  • SSS Medals for Synchronized Swimming

SATURDAY September 6th 2014

 

Singapore Swim Stars Kids Clinics

  • 10:00 AM / 10 clinics are held in the whole city with 20 stars.
  • Tips on technique, competition, values of sport…
  • Swimming session to select their 3 best local swimmers in the afternoon

Singapore Swim Stars Kids & Stars relay

Singapore Swim Stars VIP Dinner

  • Gathering of VIPs, sponsors, and swimmers with medias at the restaurant and the swimming pool
  • Marina Bay Sands

 

SUNDAY September 7th 2014

Singapore Swim Stars Open Water

Programme


Where

Directions to the Singapore Sports hub


How to?

GET IN TOUCH WITH US :  follow us on FACEBOOK ,TWITTER AND INSTAGRAM

LEARN MORE ABOUT THE AQUATICS CENTER

JOIN OUR FOLLOWERS AND GET RECEIVE THE LATEST NEWS

Travel info

By plane : Most of you will probably have to take plane to go to Singapore. You will land in Changi Airport. Click here for more information.

Visa, customs and legal regulations : Most foreigners coming into Singapore do not require a visa for entry and may be given social visit passes for up to 30 days upon their arrival in Singapore. However, it is best to consult your local consular office for the latest information with regard to coming into Singapore.

The list of countries whose nationals require a visa to enter Singapore may be found on the ICA’s website.

Money Matters :The currency used in Singapore is the Singapore dollar (S$).

Singapore Weather : Singapore is known for its hot and humid climate, with little variation throughout the year. The average daytime temperature is 31ºC (88ºF), dropping to around 24ºC (75ºF) in the evenings. The monsoon season can bear down pretty heavily on our tropical weather from November onwards.

Cell Phone Usage : Singapore’s international dialing code is +(65). While in Singapore and if you have international roaming service on your cell phone, you don’t have to press +(65) as it will automatically connect you to the local numbers here.

How to go to the Singapore’s National Stadium?

By train : Alight at stadium station (circle line)

By bus : bus stop (80199) Singapore Indoor Stadium or  bus stop (80191) Opposite Singapore Indoor stadium

By car : Parkings lots are available at the Singapore Indoor Stadium (car park L). There are also 2 public car parks( car park F&G) that are located near the Kallang Leisure Park.

How to go to the other events ?

SINGAPORE SWIM STARS TABLES : at Me@OUE  > 50 Collyer Quay, Singapore 049321

SINGAPORE SWIM STARS  VIP DINNER :  at Marina Bay Sands  > 10 Bayfront Ave, Singapore 018956 (Bayfront MRT station (CE2, Exit B, C, D, E) along the Circle Line Extension)

SINGAPORE SWIM STARS KIDS CLINICS : in the whole city

SINGAPORE SWIM STARS OPEN WATER :  at 11 Changi Coastal Walk, Singapore 499740 > By bus 35 and 570,  bus stop B96219 or by train Expo MRT (CG1),Exit B

Volunteer with us !

In The Media

<>
  • 29.07.2014

    Four-time Olympic champion Kitajima set to compete in Sept 5-7 Singapore Swim Stars

    Four-time Olympic gold medallist Kosuke Kitajima of Japan has signed up for the Sept 5-7 Singapore Swim Stars, event organisers Sports Swim Organisation confirmed on Friday.

    The breaststroke specialist, nicknamed « Frog King » in his home country for his superhuman feats in the pool, will compete in the 100 metres breaststroke final on Sept 5 at the OCBC Aquatic Centre.

    Kitajima will feature in a star-studded final that includes South Africa’s world record holder and reigning Olympic champion Cameron van der Burgh, Australia’s reigning world champion Christian Sprenger, Hungary’s Daniel Gyurta, and Italy’s Fabio Scozzoli. All five swimmers featured in the 100m breaststroke final at the 2012 London Olympics.

    Tickets to the Singapore Swim Stars start from $30 and are available at www.sportshubtix.sg, SingPost outlets, and at the Singapore Indoor Stadium’s box office.

    - See more at: http://www.straitstimes.com/news/sport/more-sport-stories/story/four-time-olympic-champion-kitajima-set-compete-sept-5-7-singapo#sthash.gsRdAmjv.dpuf

  • 29.07.2014

    Kitajima vs van der Burgh rematch in Singapore

    SINGAPORE — Kosuke Kitajima , Japan’s most celebrated swimmer, will be heading to the Republic to compete in the Singapore Swim Stars (Sept 5-7) at the S$1.33 billion Sports Hub after confirming his appearance yesterday.

     

    Dubbed the “Frog King” in his home country, the 31-year-old breaststroke specialist headlines the eight finalists for the men’s 100m breaststroke event, with the inaugural Singapore Swim Stars setting itself up as a glamour event at the OCBC Aquatic Centre.

    Kitajima will be joined by South Africa’s reigning 100m breaststroke Olympic champion Cameron van der Burgh — who clocked the world record time of 58.46s at the London Games in 2012 — Australian world champion Christian Sprenger, 2012 Olympic champion (200m breaststroke) Daniel Gyurta of Hungary, and Italy’s Fabio Scozzoli.

    At the London Games, Kitajima was denied a three-peat in the 100m event after the South African swimmer stormed ahead of the field to clinch gold and erase Kitajima’s world record. The final also proved controversial after Van Der Burgh later admitted to taking extra illegal dolphin kicks to win the gold.

    Kitajima — who recently welcomed a baby girl with pop star wife Chisa Maekawa — is expected to make a bid for his fifth Olympics in Rio de Janeiro in 2016 after a disappointing showing in London where he finished fifth in the 100m and fourth in the 200m before winning silver in the 400m medley relay. He will also miss out on this year’s Pan Pacific Swimming Championships and Incheon Asian Games after failing to qualify for both events.

    The three-day Singapore Swim Stars, which boasts a prize purse of S$200,000, will see a new format of racing with eight of the best athletes competing in a straight final over 100m across the four disciplines, while head-to-head races will be held to determine the fastest man and woman in the 50m freestyle.

    Australian stars James Magnussen, Eamon Sullivan and Brittany Elmslie, South African veteran Roland Schoeman and Lithuania’s Ruta Meilutyte are also expected to be in town for the event, which kicks off with swimming action on Sept 5 before the weekend of activities which includes clinics, Swim Stars VIP cocktail, and open water event.

  • 05.06.2014

    Swimming’s Singapore sling as Caron & Co keep the lights on between blockbusters

    June 5, 2014 - Craig Lord

    How to break the mould? How to crack the cycle:Olympic Games, World Championships, vast global audience: and in between, back to minority moments in the grand scheme of world sport?

    Questions many in swimming have asked down many a long year. No easy answers but whileStephan Caron asks questions yet, the French Olympic medallist with Scottish roots is keen to get some answers up in lights. This September he will put his vision on the line alongside a fabulous cast of world swim stars at a €1m aquatic extravaganzain Singapore.

    The show-stopper in the midst of three days of aquatic fest – which will include an open water challenge and clinics designed to spark the swim gene in children – will be a 100m freestyle fight featuring Olympic champion Nathan Adrian, the man he pipped by 0.01sec for gold at London 2012, against World Champion James Magnussen. 

    Anthony Ervin, Olympic Champion at 19 in 2000 and a World Champion a year later, and others who have stood on the biggest podiums in the sport, including Eamon Sullivan, Fabien Gilot, Roland Schoeman and Vladimir Morozov. Florent Manaudou remains a possible, a final decision to be made when his Berlin European Championships campaign is done in August.

    Then there’s Daniel Gyurta, Christian Sprenger, Brittany Elmslie, Jeanette Ottessen, Ruta Meilutyteand Rikke Pedersen. The size of gun is fairly obvious.

    Stars, the stage, the sensational setting and supertroupers are all in place but something is missing. Caron, the experience of a post-swim City of London highfinance career guiding him, comes clean in an interview with SwimVortex: there’s a hole my budget.

    Towels are not for throwing in, as any swimmer worth his or her salt will tell you – they’re for chucking in a bucket before you leap on your blocks ready for battle.

    These days, the 100m freestyle bronze medallist at the 1988 and 1992 Olympic Games, silver medallist the 1986 World Championships (only Biondi ahead) and European Champion of 1985 is more starter with a megaphone in hand:

    « Calling all headline sponsors out there – top billing on the billboard, your name in lights alongside the sprint kings and queens as the action is broadcast to 55 nations – all for just €300,000. »

    In the grand scheme of things, that’s peanuts. And that’s the point that cuts to the chase of what Caron is trying to achieve. He explains:

    “Swimming is probably at a tipping point. Perhaps we’re where athletics and tennis was 20 years ago. We have world and regionally famous athletes and swimming achieve record-breaking views during the Olympics and World Championships but that attention drops off dramatically between those two events.”

    The question he asks is: “How do we sustain that attention, tap into its energy.” The sport lacks a Diamond League, an ATP Tour, both high quality events, he notes.

    Swimming has its in-between highlights, too, such as the World Cup, “but what a lot of people say is that in swimming there are just too many events and its all too complicated” to hold the gaze of any but the dedicated fan.

    Swimming, to hold that deeper gaze, needs to think outside its goggles. Nothing under the sun (Ecclesiastes 1:9) in mind, history offers us a reminder that swimming and aquatics as entertainment beyond the traditional race day is one way of keeping the lights on in between blockbusters.

    Take Billy Rose’s Aquacade: when it moved to the 1939 New York World’s Fair, it was the most successful production of the whole extravaganza. An Art Deco 11,000-seat amphitheatre was built at the north end of Meadow Lake, designed by architects Sloan & Robertson no less, with shows staged by John Murray Anderson and orchestrated by Ted Royal. The pool and the 300- by 200-ft stage was hidden at times behind a floodlit 40-ft curtain of water.

    The stars of Aquacade included Johnny Weissmuller , Buster Crabbe, Eleanor Holm, Gertrude Ederle and Esther Williams . Household names back then, when swimming was new. It was glamourous stuff: even at a time of war, the 1940 Aquacade was staged in San Francisco at the Golden Gate International Exposition. In 1955, Duke Ellington played at the bash for several weeks. Imagine that.

    It was of its time. Caron is living in his. “We wanted to keep it simple, bring it down to a tighter focus. Get rid of heats – the swimmers don’t like heats anyway.
    The focus in the pool is on 50s and 100s: its a sprint meet and a very attractive show: We will take time to present the swimmers [a light and sound show in the mix] … none of that is 
    very revolutionary. We want to innovate a little but not lose what swimming is about. The Duel in the Pool did a good job with that.”

    Mirth hanging on his words, Caron adds: “The highlight will be the 100m freestyle … yes, I’m a little bit biased there. The best line-up is what we want.” He barely pauses before he asserts:

    “We want this to be the best event after the Olympic Games and the World Championships. We’ll focus on the 100m this time and build up from there.”

    The budget is a challenge, with Olympic and World medallist granted automatic right to an engagement fee, all travel paid, five-star hotel waiting at journey’s end.

    The total prize money is $150,000, with the winners of the showcase events earning up to $10,000 for a win.

    Backers of the event include Speedo and Coca-Cola, while Singapore has found a perfect fit for its world-class facilities and ambitions to be seen as a sports destination wedded to excellence and entertainment.

    FINA stages its Aquatics Convention next December, part of the aim to seek ways of keeping the lights in between blockbusters. Caron, who believes that discussion isneeded urgently when it comes to the clutter of a race calendar that leaves little room for new ideas and events, says that the Singapore event is not intended as competition to FINA but as a complimentary world, one which the international federation may well wish to tap into one day.

    “Year one is a bit of an experiment but we hope that we can prove the case that the popularity of aquatic sports can be maintained at a high level away from [Olympicand Worlds],” said Caron. “We want to demonstrate that there is a need to for these kind of events.”

  • 19.05.2014

    Comment la natation veut investir le sport business

    Avec le Singapore Swim Stars, la discipline veut se rapprocher de la Golden League d’Athlétisme, notamment via des récompenses largement supérieures aux compétitions traditionnelles. L’occasion, aussi, de développer un nouveau concept largement basé sur le show.

    Portée par le succès médiatique de ses stars, la natation veut prendre le train en route afin de se développer économiquement. Et le Singapore Swim Stars, qui se déroulera en septembre prochain, pourrait bien en être l’un des vecteurs clé.

    D’initiative française, via l’association Sportsswim Organisation, ce nouveau concept a pour vocation de devenir « le 3ème évènement mondial de la discipline, après les Jeux Olympiques et les championnats du monde », dixit Stephan Caron, double médaillé olympique et initiateur du projet.

     

    350.000 dollars de prix

     

    Devant 4.500 spectateurs réunis dans l’immense complexe nautique de Singapour, les meilleurs nageurs mondiaux s’affronteront ainsi sur des épreuves courtes. L’évènement a clairement été pensé comme un immense show, avec demi-finale, finale, et duel –une première en natation.

    Autre nouveauté: les primes attribuées aux participants dépassent largement les standards habituels, avec 200.000 dollars répartis entre les différents nageurs engagés, et 150.000 pour les vainqueurs des différentes épreuves. Le prix à payer pour faire venir les Nathan Adrian, Camille Lacourt, ou autres James Magnussen. Pas assez, cependant, pour convaincre la superstar Michael Phelps de faire le déplacement.

    Un million d’euros de budget

     

    Pour cette première, qui sera diffusée dans 55 pays, les organisateurs tablent sur un budget d’un million d’euros. Et même si des partenaires prestigieux, à l’instar de Coca-Cola, Speedo ou la ville de Singapour ont vite mordu à l’hameçon, d’autres se font toujours désirer. Les négociations sont actuellement en cours avec « de grosses entreprises françaises présentes à Singapour », pour financer le projet.

    A terme, le modèle du Singapore Swim Stars se veut proche de la Golden League d’Athlétisme, qui compte plusieurs étapes à travers le monde. L’évènement a déjà été programmé lors des cinq prochaines années à Singapour, mais un évènement devrait voir le jour en Europe dès 2015. Et l’année suivante, un troisième pourrait être organisé au Moyen-Orient, aux Etats-Unis, ou en Australie.

  • 14.03.2014

    Coca-Cola partenaire du Singapore Swim Stars

    Un team composé d’anciens nageurs a décidé de lancer son propre événement. Le Singapore Swim Stars aura lieu les 5, 6 et 7 septembre 2014. Coca-Cola est le premier partenaire de cet événement.

    Le concept

    Pour la création de cet événement,Sports Swim Organisation a été créé avec un leader bien connu du monde de la natation à savoir Stephan Caron(double médaillé olympique). Ce nouvel événement a d’ores et déjà le soutien de la Fédération internationale de natation (FINA). Le concept sera proche de celui de la Golden League en athlétisme. Il n’y aura pas de séries, seulement des demi-finales et des finales. Stephan Caron explique le choix de ce format : « L’idée est partie du constat que la natation de compétition, dans son format actuel, n’est pas un sport attrayant pour le grand public. Les nombreuses séries et finales comportent trop de temps morts pour le public ou la TV. »

    Des partenariats globaux et locaux

    À l’heure actuelle, Coca-Cola est donc le premier partenaire de cette nouvelle compétition. La firme américaine s’est engagée pour l’événement de 2014. Un bilan sera fait pour étudier une éventuelle prolongation du partenariat. Les organisateurs sont actuellement en discussion avec deux autres partenaires globaux et un partenaire local. Des négociations sont en cours avec des diffuseurs internationaux et locaux. Pour boucler le budget, les organisateurs sont à la recherche d’un partenaire « namer ». Au niveau local, l’événement pourra compter sur le soutien du Singapore Sports Council.

    La pérennisation de l’événement

    La première édition de cet événement aura lieu à Singapour au début du mois de septembre prochain. Quatre autres éditions suivront. Suite au Singapore Swim Stars, la volonté des organisateurs est d’exporter cet événement sur plusieurs continents (Moyen-Orient et Europe).

    Sports Swim Organisation   

    L’équipe à l’origine de cette nouvelle compétition est composée de Stephan Caron (ancien nageur professionnel), Sophie Reinauld (directrice Opentopic.com et Revsquare France), Harald Eltvedt (fondateur de Tetris Ventures) et Laurent Neuville (délégué général de la Fédération des acteurs des équipements de sports et de loisirs en France). Concernant l’événement en lui-même,Frédérick Bousquet en est le directeur sportif et Harald Eltvedt s’occupe de l’organisation.

     

    © Stéphane Kempinaire / Dppi

  • 28.02.2014

    Swim stars to grace Sports Hub in Sept

    THE likes of world champion James Magnussen of Australia and Olympic gold medallist Ruta Meilutyte of Lithuania will be making a pit stop at the brand-new Singapore Sports Hub in September.

    The Singapore Swim Stars competition is set to take place at the OCBC Aquatic Centre and will be a three-day event that includes corporate events, swim clinics and a Kids and Stars relay.

    Swimmers confirmed so far also include world champions Cesar Cielo of Brazil, Jeanette Ottesen of Denmark and Olympic winners like Florent Manaudou of France and Jessica Hardy of the United States.

    It is understood that American Ryan Lochte has also been invited, but has yet to confirm his participation. Singaporean swimmers will be invited to compete in the event.

    This will be the second world-class swimming event to be held in Singapore, after the Fina World Cup, a short-course meet.

    The $1.33 billion Sports Hub is due to be opened progressively from April, with the National Stadium due for completion around June. –THE STRAITS TIMES

  • 27.02.2014

    Star-studded swim line-up headed for Sports Hub

    SINGAPORE — Olympic champions Ruta Meilutyte, Cesar Cielo and Anthony Ervin, and possibly Ryan Lochte, are set to be among the names for the first major international swimming meet at the Sports Hub, and possibly the biggest swimming meet in Singapore in recent years.

     

    Scheduled from Sept 5 to 7, the Singapore Swim Stars will take place at the Sports Hub’s OCBC Aquatics Centre, an indoor venue that can seat up to 6,000 spectators when it is completed later this year.

    Organised by Frenchman Stephan Caron, a two-time Olympic men’s 100m freestyle bronze medallist, the meet is likely to focus on the 50m and 100m sprint events. According to swimming news website swimvortex.com, it also has a budget of US$1 million (S$1.27 million).

    Caron’s co-organiser Harald Eltvedt declined to reveal details of the meet, which is expected to be discussed at a briefing by the Sports Hub today.

    However, Singapore-based Eltvedt told TODAY they are in talks with the Singapore Sports Council for the meet to be a regular, long-term one, possibly for five years, and for it to be worth the hype.

    “The format will be very innovative and one that has never been done before, and we already have many of the world’s top swimmers who have agreed to come for this,” he said yesterday. “We want to develop this event into an extremely prestigious one, behind only the Olympics and the World Championships.”

    According to swimvortex.com, the meet could also be a trial for the proposed “Golden League”, swimming’s answer to the lucrative “Diamond League” in athletics, which offers up to US$480,000 in prize money per meet.

    Other top names set for Singapore include France’s Florent Manaudou, who won the men’s 50m freestyle at the 2012 London Olympics, 2013 men’s world 100m freestyle champion James Magnussen of Australia and Denmark’s Jeanette Ottesen, the 2011 women’s world 100m freestyle champion.

    The Singapore Swimming Association (SSA), which could act as the event’s sanctioning body, has also requested for at least two spots in each event for the Republic’s national swimmers.

    The meet could also feature fringe activities, including coaching clinics for children, corporate events and dinners, and possibly a relay challenge between some of the stars and the children.

    The Singapore Swim Stars would be the second swim meet at the Sports Hub, after the South-east Asian Championships from June 14 to 26, and held about two months before the Singapore leg of the FINA World Cup short-course (25m) series, which could move from the Singapore Sports School to the Sports Hub this year.

    Said SSA Executive Director Edwin Ker: “We’re trying to leverage on this meet to attract top swimmers and potential sponsors to also come in for the FINA World Cup (in Singapore), maybe even convince sponsors to support both events.” TAN YO-HINN

  • 25.02.2014

    Singapore Swim Stars

    Promozione dello sport, sensibilizzazione per partners e sponsor, e stimolo ai giovani sono tre degli obiettivi della Singapore Swim Star, l’evento del prossimo 6 settembre che si svolgerà nel nuovo National Stadium e che ha già ricevuto l’ok di Jessica Hardy, Ruta Meilutyte, Jeanette Ottesen, Femke Heemskerk, Cullen Jones, Eamon Sullivan, Florent Manaudou, Eugene Godsoe, Fredrick Bousquet, Katinka Hosszu, Roland Schoeman, Ellen Gandy, Cesar Cielo, Christian Sprenger, Steffen Deibler, Noemie Thomas, Katerine Savard, Michael Jamieson, Luca Dotto, Marcelo Chierighini, Jimmy Feigen, George Bovell, Georgia Davies, Fran Halsall, Bruno Fratus, Camille Lacourt, Belinda Hocking, Anthony Ervin e Rikke Moller Pedersen.
    Gli organizzatori attendono la risposta di Ryan Lochte all’invito.
    Non si tratterà di solo gare in vasca, ma anche di clinic e di nuoto sincronizzato con atlete di China, France, Japan, Russia, Spain, Italy, USA e Canada.
    Il nuovo impianto che fa parte dell’area sportiva costata 1 miliardo e 330 milioni di dollari, ha il tetto retraibile ed una capienza di 55mila spettatori a sedere.

    Montepremi (si dice) 1 milione di dollari. Mente dell’evento il velocista francese degli anni ’80, Stephan Caron

  • 25.02.2014

    Neues Millionen-Dollar-Meeting für die Superstars

    (25.02.2014) Für die internationalen Top-Athleten gibt es einen neuen lukrativen Wettkampf im Schwimmsportkalender. Am 6. September 2014 wird erstmals das « Singapore Swim Stars » Meeting stattfinden und Medienberichten zufolge stehen den Veranstaltern Prämiengelder in Millionenhöhe zur Verfügung.

    Bereits jetzt haben etliche internationale Schwimmstars ihr Kommen angekündigt. Mit dabei sind so zum Beispiel die Olympiasieger Cesar Cielo (Brasilien), Florent Manaudou(Frankreich), Eamon Sullivan (Australien) und Roland Schoeman (Südafrika).

    Auch die Däninnen Jeanette Ottesen Gray und Rikke Möller Pedersen, Ungarns Superstar Katinka Hosszu, sowie die australischen Weltmeister James Magnussen undChristian Sprenger werden in Singapur antreten. Starts von Ruta Meilutyte (Litauen),Anthony Ervin und Cullen Jones (beide USA) wurden durch die Veranstalter des Meetings, bei dem der Fokus auf den 50 und 100m-Strecken liegen soll, ebenfalls angekündigt.

  • 25.02.2014

    Caron & crew set date for first ‘Golden League’ $1m swim meet

    Make a date with your diary: September 6 this year is the day that some of the biggest sprint stars in world swimming will gather in Singapore to do battle in at the Singapore Swim Stars, an event carrying a $1m budget.

    The date, originally in August, is finally set, though the details of the event, focussing on 50 and 100m events, have not yet been set in stone, nor is it yet clear who will get what kind of money for what.

    Even so, the list of big guns being promoted for the meet so far is impressive.

    - James Magnussen vs Florent Manaudou
    - Cullen Jones vs the return of Eamon Sullivan (he will race for the place on the Australian      Commonwealth Games in April)
    - Eugene Godsoe vs Fred Bousquet
    - Ruta Meilutyte vs Jessica Hardy
    - Femke Heemskerk vs Jeanette Ottesen
    - also promised : Cesar Cielo, Anthony Ervin , Camille Lacourt and Katinka Hosszu

    That Hosszu is on the sheet suggests that organisers are departing from the pure concept of sprint big guns only. The meet was moved from its original date in late August to avoid a clash with two rounds of the FINA World Cup, namely the Doha and Dubai rounds respectively on Aug 27-28 and Aug 31-Sept 1. Hosszu is among those who would attend Singapore after their latest efforts on world cup tour.

    The chief organiser is Stephan Caron, former French sprint champion and medallist at Olympic, World and European levels. The 1985 100m free European champion was planning the project in his mind for ten years while working in the financial sector in London. Among those helping him are former French swimmer Laurent Neuville, and OpenTopic members Sophie Reinauld and Harald Eltved.

    singaporeswimcomplex

    SSS, to be run from September 5 to 7 including a coaching clinic for children and a relay challenge between stars and kids, will be a trial of what organisers hope to make swimming’s answer to the Diamond League in athletics, an aquatic ‘Golden League‘. To be held at the Singapore National Stadium Aquatic Complex (right), the main show will take place between 7 and 9.30pm on the 6th, including a synchronised swimming show of four teams, from China, France, Japan and Russia (or 6 duets if any two from Spain, Italy, USA or Canada show, according to organisers).

    FINA, the international federation, has also held talks about launching a ‘pro’ circuit for swimming in which big prize money would be on offer.

  • 25.02.2014

    Singapore set to host many of the world’s top swimmers

    The Singapore National Stadium and Sports Hub will be opening in mid-June and in September will host many of the world’s top swimmers in the Singapore Swim Stars competition.

    The event is scheduled for September 6th and the list of athletes that have been confirmed for the competition is incredible. It includes; Jessica Hardy, Ruta Meilutyte, Jeanette Ottesen, Femke Heemskerk, Cullen Jones, Eamon Sullivan, Florent Manaudou,Eugene Godsoe, Fredrick Bousquet, Katinka Hosszu, Roland Schoeman, Ellen Gandy,Cesar Cielo, Christian Sprenger, Steffen Deibler, Noemie Thomas, Katerine Savard,Michael Jamieson, Luca Dotto, Marcelo Chierighini, Jimmy Feigen, George Bovell,Georgia Davies, Fran Halsall, Bruno Fratus, Camille Lacourt, Belinda Hocking,Anthony Ervin and Rikke Moller Pedersen.

    The organizers have also invited Ryan Lochte, but have not received confirmation that he will attend the event.

    The format of the competition has not been released, but it has been set up to be more than just a competition. It is a three day  event that has a goal of promoting the sport in Singapore by engaging corporate partners and the youth of the community.

    On Friday September fifth there will be two corporate events held the Singapore Swim Stars Tables which will be a luncheon and then the Singapore Swim Stars VIP Dinner.

    On the morning of Saturday September the 6th there will be 10 youth swim clinics held throughout the city which will include 10 swim stars. The competition will be held from 7-9:30 pm which will also include a synchronized swimming show that includes teams from China, France, Japan, Russia, Spain, Italy, USA and Canada.

    The events on Sunday September 7th will include an Open Water Challenge and the Kids and Stars relay.

    This will be an incredible event that will showcases the brand new National Stadium and Sports Hub which is a 1.33 billion dollar project which has a retractable roof and the ability to seat 55,000.

  • 25.02.2014

    Singapore Swim Stars

    6 settembre 2014. Un appuntamento da segnare sull’agenda. Alcuni big del nuoto internazionale si riuniranno a Singapore, per darsi battaglia in un evento che promette scintille. Qualche nome? James Magnussen sfiderà il beniamino di casa Florent Manaudou (foto), mentre Fred Bousquet accompagnerà il ritorno in vasca, dopo un infortunio alla spalla destra, all’esperienza politica. E ancora, Ruta Meilutyte sarà in sfida con Jessica Hardy e  presenzieranno all’evento Jeanette Ottesen GrayCesar Cielo, Anthony ErvinCamille Lacourt e Katinka Hosszu. L’organizzatore della Singapore Swim Stars è Stephan Caron, ex campione francese e medaglia d’oro olimpica. Caron, che nel 1985 conquistò il titolo di campione europeo nei 100m stile libero, è finalmente riuscito a portare a termine quest’importante progetto. La SSS avrà dunque inizio il 5 settembre, per concludersi due giorni dopo. La gara più importante è prevista nella serata del 6 settembre. Nella stessa giornata, inoltre, si svolgerà uno spettacolo di nuoto sincronizzato che coinvolgerà quattro nazioni: Cina, Francia, Giappone e Russia.

    capilongo-broussard@swimbiz.it

    © Swimbiz – Riproduzione riservata

  • 25.02.2014

    SSS come Singapore Swim Stars, un incredibile evento da non perdere!

    SSS come SINGAPORE SWIM STARS: UN INCREDIBILE EVENTO DA NON PERDERE!

    E’ ancora in fase di sviluppo ma si preannuncia come un evento fantastico quello in programma a Singapore il 5 e 6 settembre 2014.

    Una parata di stelle del nuoto mondiale che nel nuovo Acquatic Center di Singapore darà vita a delle sfide titaniche 1 contro 1 su distanze brevi ovvero 50 e 100 di ogni stile!

    Immaginate cosa potrebbe essere una sfida ONE ON ONE tra James Magnussen e Florent Manadou!

    Che dire della sfida tra Cullen Jones e Eamon Sullivan!

    Eamon Sullivan? Si proprio lui che sta pianificando un grande ritorno e già ad aprile dovrebbe essere in acqua per un posto nella nazionale australiana in occasione dei Giochi del Commonwealth!

    E ancora Jessica Hardy VS Ruta Meilutyte, Femke Heemskerk VS Jeanette Ottesen, Eugene Godsoe che sfiderà Frederik Bousquet!

    Proprio l’atleta francese è parte dello staff organizzativo insieme al campione dello stile libero degli anni 80 Stephan Caron main director dell’evento.

    Da non perdere!

    QUI il sito ufficiale dell’evento dove trovare tutte le info e una già lunga lista di atleti apparentemente confermati, IL MEGLIO DEL MONDO!

  • 19.02.2014

    Per un milione di dollari

    di Stefano Arcobelli
    Si chiama SSS, cioè Singapore swimming stars, evento sprint sui 50 e 100 metri. Ha un budget di un milione di dollari, e lo organizza Stephan Caron, neanche a dirlo ex campione francese che da dieci anni lavora nella finanza a Londra e ha tirato dentro personaggi ben in arnese finanziaria come Laurent Neuville, Sophie Reinauld e Harald Eltved. Si tratta di un tentativo versione Diamond League League dell’atletica: <L’obiettivo è arrivare a 3-4 date all’anno> tanto per cominciare ha detto Caron. Il primo appuntamento è già in corso di gestazione per fine agosto nel gigantesco complesso natatorio di Singapore: nobilitato dalla presenza di campioni come Florent Manaudou, Cesar Cielo, Anthony Ervin, Jessica Hardy, James Magnussen, Camille Lacourt et Katinka Hosszu. Lo spettacolo è garantito…

  • 11.02.2014

    Caron revient en patron à Singapour

    Le double médaillé olympique sur 100 m, reconverti dans la finance à la City, revient dans les bassins pour organiser un show aquatique à Singapour. 

    IL QUITTE la City de Londres pour les bassins tous les quatre ans, afin de jouer les consultants olympiques (pour RTL et Canal+). Stephan Caron, double médaillé de bronze sur 100 m aux Jeux de 1988 et 1992, revient cette fois à la natation comme organisateur du Singapore Swim Stars. un show aquatique programmé à Singapour (4-6 septembre 2014). Une compétition de plus dans un calendrier chargé, surtout cet été, avec les Championnats pan-pacifiques et le circuit de Coupe du monde.

    C’est pourtant le moment choisi par le Français pour créer une société, Sports Swim Organisation (SWO), dont la vocation est de monter un circuit de meetings :  » La natation est devenue un sport majeur, qui a battu des records d’audience lors des Championnats du monde en 2013. Mais, en dehors des grands événements, elle a beaucoup de difficultés à maintenir l’attention du public. La dicipline est à un point d’inflexion, comme le tennnis l’a été au moement de la création de l’ATP World Tour, ou de l’athlétisme, avec la Diamond League (ex-Golden League), qui les ont propulsés dans une autre dimension. Elle a des stars et il y a matéières à développer ce potentiel sportif sur le plan économique. «  

    FLORENT MANAUDOU ANNONCE

    A condition d’en faire un spectacle attractif.  » Il y a trop de temps morts pour le public et la télé », observe Stephan Caron, qui a donc choisi un format atypique : rendez-vous sur invitation, sans séries et concentré sur le sprint (50 et 100 m). Les 50 m se disputeront même en trois courses, à huit, quatre puis deux concurrents pour la finale. Le cadre aussi devait être capable d’accueillir un festival aquatique complet, avec des compétitions de plongeon, de natation synchronisée, d’eau libre… Ce sera Singapour, qui est en train de construire un stade nautique de 4 500 places doté d’un bassin olympique (50 m), « avec l’ambition de devenir une place forte sur la carte sportive d’ici à 2020. »

    Si la ville participe au financement du show, le budget d’un million d’euros, à majorité privée, n’est pas encore bouclé. Trois partenaires (boisson gazeuse, fournisseur d’équipement de bureau, groupe hôtelier) se sont déjà déclarés intéressés. Il n’en manque plus qu’un pour le naming de l’épreuve ( qui coûte 220 000 euros).

    Parmi les postes conséquents, on trouve la communication, la production télé assurée par SWO ( actuellement en discussion avec plusieurs diffuseurs dont un en France) et bien sûr les nageurs. Pour les attirer, au-delà de la prise en charge des transports, de l’hébergement et des primes de résultats (voir par ailleurs ), on assure à certains des primes d’engagement d’une moyenne générale de 3 700 euros. Mais elles sont bien plus élevées pour Florent Manaudou ou pour les Australiens James Magnussen et Eamon Sullivan. Trois médaillés olympiques, qui ont déjà donné leur accord pour venir à Singapour. «  Ca reste encore très raisonnable en terme de tarif », assure Stephan Caron, qui pensait  » que les nageurs avaient atteint des niveaux d’exigence supérieurs « . Les sommes proposées sont attractives. La période de l’année aussi comme ont pu le constater Frédérick Bousquet, devenu le directeur sportif de l’événement ( tout en continuant sa carrière de nageur), et l’ex-nageuse Britannique Karen Pickering, chargés de composer le plateau. A l’inverse de l’athlétisme, qui prolonge sa saison après la compétition majeure, les nageurs rangent en effet les maillots au coeur de l’été. Du coup, il est impossible pour eux de surfer sur la forme du moment, la popularité liée à leurs résultats et la lumière portée sur la discipline. Pour le’exposition médiatique, c’est rideau jusqu’à l’hiver et les Championnats en petit bassin… Et encore.

    Stephan Caron a voulu profiter de ce temps mort pour installer son événement. Mais la date initiale (29-31 août) s’est révélée inadéquate. C’est du moins le message que le directeur exécutif de la Fédération internationale (FINA) lui a fait passer, dans le but de protéger deux manches de Coupe du monde (Doha, 27-28 août; Dubaï 31 août -1 er septembre) moins rémunératrices. « Ils ont compris la nécessité d’innover et on ne veut pas se mettre la FINA à dos.. » , confie l’ancien nageur. Alors, même si la campagne de communication avait déjà été lancée, le show été décalé de quatre jours pour sa première édition en attendant, en 2015, de faire des petits en Europe et au Moyen-Orient.

    Des victoires à prix variables

    Petit tour d’horizon des primes obtenues par les vainqueurs dans les différentes compétitions de natation.

    SINGAPORE SWIM STARS 2014

    Vainqueurs (50 et 100 m NL) : 10 000 $ (7 300 euros)

    Vainqueurs des autres épreuves : 5 000 $ (3 650 euros)

    Record du monde : 20 000 $ (14 600 euros)

    Total des primes : 150 000 $ (110 000 euros)

    CHAMPIONNATS DU MONDE 2013

    Titre mondial : 39 000 $ (28 000 euros)

    Record du monde : 25 000 $ (18 000 euros)

    Total : 1,56 M $ (1,14M euros)

    COUPE DU MONDE (PETIT BASSIN)2013

    Vainqueur d’une épreuve  :  1 500$ ( 1 100 euros)

    Vainqueur de la Coupe du monde : 100 000 $ (73 000 euros)

    Record du monde : 10 000 $ (7 300 euros)

    Total : 816 000$ (600 000 euros)

    GOLDEN LANES 2013

    60 000 euros à partager entre les nageurs  ayant remporté la même course lors des trois meetings qui composent cette compétition (Sarcelles, Nice et Amiens).

    MARE NOSTRUM 2014

    Vainqueur d’une épreuve : 330 euros

    Vainqueur du Trophée Mare Nostrum (classement combiné des meetings de Canet-en-Roussilon, Barcelone et Monaco) : 7 000 euros

    Record du monde : une voiture d’une valeur de 20 000 euros (Canet), la somme de 15 000 euros (Monaco), et de 9 000 euros (Barcelone).

  • 11.02.2014

    Caron revient en patron à Singapour

    Le double médaillé olympique sur 100 m, reconverti dans la finance à la City, revient dans les bassins pour organiser un show aquatique à Singapour. 

    IL QUITTE la City de Londres pour les bassins tous les quatre ans, afin de jouer les consultants olympiques (pour RTL et Canal+). Stephan Caron, double médaillé de bronze sur 100 m aux Jeux de 1988 et 1992, revient cette fois à la natation comme organisateur du Singapore Swim Stars. un show aquatique programmé à Singapour (4-6 septembre 2014). Une compétition de plus dans un calendrier chargé, surtout cet été, avec les Championnats pan-pacifiques et le circuit de Coupe du monde.

    C’est pourtant le moment choisi par le Français pour créer une société, Sports Swim Organisation (SWO), dont la vocation est de monter un circuit de meetings :  » La natation est devenue un sport majeur, qui a battu des records d’audience lors des Championnats du monde en 2013. Mais, en dehors des grands événements, elle a beaucoup de difficultés à maintenir l’attention du public. La dicipline est à un point d’inflexion, comme le tennnis l’a été au moement de la création de l’ATP World Tour, ou de l’athlétisme, avec la Diamond League (ex-Golden League), qui les ont propulsés dans une autre dimension. Elle a des stars et il y a matéières à développer ce potentiel sportif sur le plan économique. «  

    FLORENT MANAUDOU ANNONCE

    A condition d’en faire un spectacle attractif.  » Il y a trop de temps morts pour le public et la télé », observe Stephan Caron, qui a donc choisi un format atypique : rendez-vous sur invitation, sans séries et concentré sur le sprint (50 et 100 m). Les 50 m se disputeront même en trois courses, à huit, quatre puis deux concurrents pour la finale. Le cadre aussi devait être capable d’accueillir un festival aquatique complet, avec des compétitions de plongeon, de natation synchronisée, d’eau libre… Ce sera Singapour, qui est en train de construire un stade nautique de 4 500 places doté d’un bassin olympique (50 m), « avec l’ambition de devenir une place forte sur la carte sportive d’ici à 2020. »

    Si la ville participe au financement du show, le budget d’un million d’euros, à majorité privée, n’est pas encore bouclé. Trois partenaires (boisson gazeuse, fournisseur d’équipement de bureau, groupe hôtelier) se sont déjà déclarés intéressés. Il n’en manque plus qu’un pour le naming de l’épreuve ( qui coûte 220 000 euros).

    Parmi les postes conséquents, on trouve la communication, la production télé assurée par SWO ( actuellement en discussion avec plusieurs diffuseurs dont un en France) et bien sûr les nageurs. Pour les attirer, au-delà de la prise en charge des transports, de l’hébergement et des primes de résultats (voir par ailleurs ), on assure à certains des primes d’engagement d’une moyenne générale de 3 700 euros. Mais elles sont bien plus élevées pour Florent Manaudou ou pour les Australiens James Magnussen et Eamon Sullivan. Trois médaillés olympiques, qui ont déjà donné leur accord pour venir à Singapour. «  Ca reste encore très raisonnable en terme de tarif », assure Stephan Caron, qui pensait  » que les nageurs avaient atteint des niveaux d’exigence supérieurs « . Les sommes proposées sont attractives. La période de l’année aussi comme ont pu le constater Frédérick Bousquet, devenu le directeur sportif de l’événement ( tout en continuant sa carrière de nageur), et l’ex-nageuse Britannique Karen Pickering, chargés de composer le plateau. A l’inverse de l’athlétisme, qui prolonge sa saison après la compétition majeure, les nageurs rangent en effet les maillots au coeur de l’été. Du coup, il est impossible pour eux de surfer sur la forme du moment, la popularité liée à leurs résultats et la lumière portée sur la discipline. Pour le’exposition médiatique, c’est rideau jusqu’à l’hiver et les Championnats en petit bassin… Et encore.

    Stephan Caron a voulu profiter de ce temps mort pour installer son événement. Mais la date initiale (29-31 août) s’est révélée inadéquate. C’est du moins le message que le directeur exécutif de la Fédération internationale (FINA) lui a fait passer, dans le but de protéger deux manches de Coupe du monde (Doha, 27-28 août; Dubaï 31 août -1 er septembre) moins rémunératrices. « Ils ont compris la nécessité d’innover et on ne veut pas se mettre la FINA à dos.. » , confie l’ancien nageur. Alors, même si la campagne de communication avait déjà été lancée, le show été décalé de quatre jours pour sa première édition en attendant, en 2015, de faire des petits en Europe et au Moyen-Orient.

    Des victoires à prix variables

    Petit tour d’horizon des primes obtenues par les vainqueurs dans les différentes compétitions de natation.

    SINGAPORE SWIM STARS 2014

    Vainqueurs (50 et 100 m NL) : 10 000 $ (7 300 euros)

    Vainqueurs des autres épreuves : 5 000 $ (3 650 euros)

    Record du monde : 20 000 $ (14 600 euros)

    Total des primes : 150 000 $ (110 000 euros)

    CHAMPIONNATS DU MONDE 2013

    Titre mondial : 39 000 $ (28 000 euros)

    Record du monde : 25 000 $ (18 000 euros)

    Total : 1,56 M $ (1,14M euros)

    COUPE DU MONDE (PETIT BASSIN)2013

    Vainqueur d’une épreuve  :  1 500$ ( 1 100 euros)

    Vainqueur de la Coupe du monde : 100 000 $ (73 000 euros)

    Record du monde : 10 000 $ (7 300 euros)

    Total : 816 000$ (600 000 euros)

    GOLDEN LANES 2013

    60 000 euros à partager entre les nageurs  ayant remporté la même course lors des trois meetings qui composent cette compétition (Sarcelles, Nice et Amiens).

    MARE NOSTRUM 2014

    Vainqueur d’une épreuve : 330 euros

    Vainqueur du Trophée Mare Nostrum (classement combiné des meetings de Canet-en-Roussilon, Barcelone et Monaco) : 7 000 euros

    Record du monde : une voiture d’une valeur de 20 000 euros (Canet), la somme de 15 000 euros (Monaco), et de 9 000 euros (Barcelone).

  • 01.02.2014

    Pluie de stars

    Une soixantaine de nageurs réunis pour trois jours sur des courses sans séries uniquement en sprint (50 m et 100 m) avec spectacle son et lumière : telle est l’ambition du Singapore Swim Stars, dont la première édition aura lieu du 29 au 31 août à Singapour. À l’origine du projet, quatre Français, dont l’ancien double médaillé olympique Stephan Caron : «L’idée est de faire un tournoi avec trois, quatre dates dans l’année, explique-t-il. La natation marche très bien aux JO et aux Mondiaux mais sinon, on en parle très peu. Deux grosses entreprises sont intéressées pour devenir partenaires.» Quarante nageurs ont donné leur accord, dont quelques stars (Magnussen, Cielo, Manaudou, Lacourt, Ervin, Hosszu, Hardy…). Les conditions sont, il est vrai, alléchantes : une prime à la participation et 10.000 dollars pour le vainqueur de chaque course !

  • 01.02.2014

    Natation – Singapour Pluie de stars

    Une soixantaine de nageurs réunis pour trois jours sur des courses sans séries uniquement en sprint (50 m et 100 m) avec spectacle son et lumière : telle est l’ambition du Singapore Swim Stars, dont la première édition aura lieu du 29 au 31 août à Singapour. À l’origine du projet, quatre Français, dont l’ancien double médaillé olympique Stephan Caron : «L’idée est de faire un tournoi avec trois, quatre dates dans l’année, explique-t-il. La natation marche très bien aux JO et aux Mondiaux mais sinon, on en parle très peu. Deux grosses entreprises sont intéressées pour devenir partenaires.» Quarante nageurs ont donné leur accord, dont quelques stars (Magnussen, Cielo, Manaudou, Lacourt, Ervin, Hosszu, Hardy…). Les conditions sont, il est vrai, alléchantes : une prime à la participation et 10.000 dollars pour le vainqueur de chaque course !

  • 29.01.2014

    A Singapour, la natation veut se mettre en scène

    Une compétition de natation d’un genre inédit, spectaculaire et télégénique, au format réduit mais sans temps mort. Un show aquatique concentré sur le sprint, sur invitation, porté par une mise en scène attractive. Tel est le projet de l’ancien nageur français Stephan Caron, médaillé de bronze olympique du 100 m en 1988 et 1992. L’événement se tiendra à Singapour, à la fin du mois d’août 2014. Son nom: Singapore Swim Stars. Son initiateur, aujourd’hui installé à Londres et reconverti dans la finance, en a expliqué à FrancsJeux l’idée et les perspectives.

    FrancsJeux: Comment est née l’idée de cette nouvelle compétition de natation ?

    Stephan Caron: Elle est née du constat que la natation actuelle n’a sans doute jamais eu autant de nageurs connus et reconnus, mais elle manque d’événements majeurs en dehors des Jeux et des championnats du monde. J’ai le sentiment que ce sport se trouve dans la situation du tennis et de l’athlétisme une vingtaine d’années en arrière. Avec trois associés, Laurent Neuville, Sophie Reinauld et Harald Etveld, nous avons créé une société, Sports Swim Organisation, dont la vocation est d’organiser un circuit de meetings d’un genre nouveau. Le premier se déroulera du 29 au 31 août à Singapour, une ville-état avec laquelle nous avons signé un partenariat de 5 ans. Si le succès est au rendez-vous, nous le dupliquerons dans d’autres pays, à l’image de la Diamond League en athlétisme.

    En quoi ce premier événement se distinguera-t-il d’une compétition classique de natation ?

    Par son format, d’abord. Le Singapore Swim Stars se présente comme une compétition sur invitations, réservée aux courses de 50 et 100 m. Il n’y aura pas de séries, mais des finales directes sur 100 m. Pour les 50 m, nous avons imaginé une formule à élimination directe, avec huit nageurs pour la première course, puis les quatre premiers pour la deuxième, et enfin une dernière longueur à deux nageurs. Nous allons beaucoup insister sur la mise en scène, avec une présentation des athlètes sans leur bonnet et lunettes, et la présence d’écrans géants. Enfin, le meeting s’inscrira dans le cadre d’un festival aquatique de trois jours, avec un stage pour les enfants, une épreuve d’eau libre…

    Pourquoi avoir choisi Singapour ?

    Il nous fallait une ville qui possède un stade nautique à la hauteur. Singapour est en train d’en construire un entièrement neuf, couvert, avec une capacité de 4500 places. Il sera livré en avril. Ce pays manifeste une volonté d’investir sur le sport, avec l’ambition de devenir une place forte sur la carte sportive à horizon 2020. Les gens que nous avons rencontrés se sont montrés emballés par le projet. Ils l’ont trouvé innovant et communautaire. Et je pense que Singapour est aujourd’hui une destination attractive pour les nageurs.

    Comment se compose votre budget ?

    Il s’élève à environ 1 million d’euros. Nous négocions actuellement avec certains potentiels partenaires privés, dont une célèbre boisson gazeuse très investie dans le sport. Et nous cherchons encore un partenaire titre, qui pourrait accoler son nom à celui de la compétition. Nous sommes également en discussion avec plusieurs diffuseurs, dont une chaîne sportive en France.

    Les nageurs répondront-ils présents ?

    Le plateau prend forme. Nous en avons confié la responsabilité à Frédérick Bousquet et à l’ancienne nageuse britannique Karen Pickering. Aujourd’hui, nous pouvons déjà compter sur la participation des Australiens Magnussen et Sullivan, du Brésilien Cielo, du Sud-Africain Schoeman, des Français Manaudou et Bousquet… Nous devrions compter une trentaine de nageurs très connus. Et pouvoir présenter, sur 50 et 100 m, le meilleur plateau après les Jeux et les Mondiaux.

    Comment a réagi la FINA (Fédération internationale de natation) à l’annonce de ce projet entièrement privé et peu orthodoxe ?

    Je suis allé voir les dirigeants de la FINA à Lausanne pour leur présenter. Ils se sont montrés intéressés, mais un peu intrigués. La date de notre compétition les embête, car elle est située entre deux étapes de la Coupe du Monde. Mais ils veulent voir. En clair, ils nous ont dit: « Allez-y, avancez sur votre projet, on se reparle l’an prochain ».

  • 27.01.2014

    Pluie de stars à Singapour

    Une soixantaine de nageurs réunis pour trois jours sur des courses sans séries uniquement en sprint  (50 et 100 m ) avec spectacle son et lumière : telle est l’ambition du Singapor Swim Stars , dont la première édition aura lieu du 29 au 31 août à Singapour. A l’origine du projet, quatre Français, dont l’ancien double médaillé olympique Stephan Caron : « L’idée est de faire un tournoi avec trois, quatre dates dans l’année, explique-t-il. La natation  marche très bien aux JO et aux Mondiaux mais sinon, on en parle très peu. Deux grosses entreprises sont intéressées pour devenir partenaires.  » Quarante nageurs ont donné leur accord, dont quelques stars (Magnussen, Cielo, Manaudou, Lacourt, Ervin, Bousquet, Hosszu, Hardy…). Les conditions sont, il est vrai, alléchantes : une prime à la participation et 10 000 dollars pour le vainqueur de chaque course!

     

  • 27.01.2014

    La natation fait son show

    La natation tient enfin son grand show, le Singapore Swim Stars, qui se déroulera fin août dans le gigantesque complexe flambant neuf de Singapour …

  • 23.01.2014

    La natation se dote d’un grand show fin août à Singapour

    Une nouvelle compétition de natation, le Singapore Swim Stars, se déroulera fin août dans le gigantesque complexe flambant neuf de Singapour avec une pléthore de stars internationales, a annoncé à l’AFP l’un de ses créateurs, Stephan Caron.

    Des champions olympiques tels que Florent Manaudou, Cesar Cielo, Anthony Ervin, Jessica Hardy ou du monde tel James Magnussen, Camille Lacourt et Katinka Hosszu, se sont engagés pour cette compétition unique en son genre, organisée du 29 au 31 août et calquée sur le modèle de la Diamond League en athlétisme.

    «L’idée est de faire un tournoi avec 3, 4 dates dans l’année sur différents continents», a indiqué Caron. Le Singapore Swim Stars réunira une soixantaine de nageurs pour des courses sans séries et uniquement sur du sprint (50 m et 100 m), avec spectacle sons et lumières et arrivée des nageurs sans bonnet ni lunettes.

  • 23.01.2014

    Singapour : grand show de natation fin août avec des stars

    Le Singapore Swim Stars, nouvelle compétition de natation, se tiendra fin août dans le complexe flambant neuf de Singapour avec nombre de stars internationales. A la tête de ce projet, quatre personnes, dont l’ancien champion le français Stephan Caron.

    Une nouvelle compétition de natation, le Singapore Swim Stars, se déroulera fin août dans le gigantesque complexe flambant neuf de Singapour avec une pléthore de stars internationales, a annoncé l’un de ses créateurs, Stephan Caron.

    Des champions olympiques Florent Manaudou, Cesar Cielo, Anthony Ervin, Jessica Hardy ou du monde tel James Magnussen, Camille Lacourt et Katinka Hosszu, se sont engagés pour cette compétition unique en son genre, organisée du 29 au 31 août et calquée sur le modèle de la Diamond League en athlétisme.

    Caron, ancien champion qui a quitté la France il y a 10 ans et travaille dans la finance à Londres, s’est associé à Laurent Neuville, Sophie Reinauld et Harald Eltved pour ce projet, dans lequel tous ont personnellement investi de l’argent.

    Le quatuor a signé un contrat de cinq ans avec la ville de Singapour, qui apporte un tiers du budget global de 1 million de dollars. A ce jour, la moitié des fonds ont été réunis.

    « L’idée est de faire un tournoi avec 3, 4 dates dans l’année sur différents continents », a indiqué Caron. Le Singapore Swim Stars réunira une soixantaine de nageurs pour des courses sans séries et uniquement sur du sprint (50 m et 100 m), avec spectacle sons et lumières et arrivée des nageurs sans bonnet ni lunettes.

    Source: ATS

  • 23.01.2014

    Singapour : grand show de natation fin août avec des stars

    Le Singapore Swim Stars, nouvelle compétition de natation, se tiendra fin août dans le complexe flambant neuf de Singapour avec nombre de stars internationales. A la tête de ce projet, quatre personnes, dont l’ancien champion le français Stephan Caron.

    Une nouvelle compétition de natation, le Singapore Swim Stars, se déroulera fin août dans le gigantesque complexe flambant neuf de Singapour avec une pléthore de stars internationales, a annoncé l’un de ses créateurs, Stephan Caron.

    Des champions olympiques Florent Manaudou, Cesar Cielo, Anthony Ervin, Jessica Hardy ou du monde tel James Magnussen, Camille Lacourt et Katinka Hosszu, se sont engagés pour cette compétition unique en son genre, organisée du 29 au 31 août et calquée sur le modèle de la Diamond League en athlétisme.

    Caron, ancien champion qui a quitté la France il y a 10 ans et travaille dans la finance à Londres, s’est associé à Laurent Neuville, Sophie Reinauld et Harald Eltved pour ce projet, dans lequel tous ont personnellement investi de l’argent.

    Le quatuor a signé un contrat de cinq ans avec la ville de Singapour, qui apporte un tiers du budget global de 1 million de dollars. A ce jour, la moitié des fonds ont été réunis.

    « L’idée est de faire un tournoi avec 3, 4 dates dans l’année sur différents continents », a indiqué Caron. Le Singapore Swim Stars réunira une soixantaine de nageurs pour des courses sans séries et uniquement sur du sprint (50 m et 100 m), avec spectacle sons et lumières et arrivée des nageurs sans bonnet ni lunettes.

    Source: ATS

     

  • 23.01.2014

    Singapour : grand show de natation fin août avec des stars

    Une nouvelle compétition de natation, le Singapore Swim Stars, se déroulera fin août dans le gigantesque complexe flambant neuf de Singapour avec une pléthore de stars internationales, a annoncé à l’AFP l’un de ses créateurs, Stephan Caron.

    Des champions olympiques Florent Manaudou, Cesar Cielo, Anthony Ervin, Jessica Hardy ou du monde tel James Magnussen, Camille Lacourt et Katinka Hosszu, se sont engagés pour cette compétition unique en son genre, organisée du 29 au 31 août et calquée sur le modèle de la Diamond League en athlétisme. Caron, ancien champion qui a quitté la France il y a 10 ans et travaille dans la finance à Londres, s’est associé à Laurent Neuville, Sophie Reinauld et Harald Eltved pour ce projet, dans lequel tous ont personnellement investi de l’argent. Le quatuor a signé un contrat de cinq ans avec la ville de Singapour, qui apporte un tiers du budget global de 1 million de dollars. A ce jour, la moitié des fonds ont été réunis. « L’idée est de faire un tournoi avec 3, 4 dates dans l’année sur différents continents », a indiqué Caron. Le Singapore Swim Stars réunira une soixantaine de nageurs pour des courses sans séries et uniquement sur du sprint (50 m et 100 m), avec spectacle sons et lumières et arrivée des nageurs sans bonnet ni lunettes.

    sc/fbx(AFP/Le Matin)

  • 23.01.2014

    La natation a enfin son All Star Game

    Jeudi 23 janvier 2014 – 18:48
    La natation tient enfin son grand show, le Singapore Swim Stars, qui se déroulera fin août dans le gigantesque complexe flambant neuf de Singapour avec une pléthore de stars internationales, a annoncé à l’AFP l’un de ses créateurs, Stephan Caron. Des champions olympiques Florent Manaudou, Cesar Cielo, Anthony Ervin, Jessica Hardy ou du monde tel James Magnussen, Camille Lacourt et Katinka Hosszu, se sont engagés pour cette compétition unique en son genre, organisée du 29 au 31 août, et calquée sur le modèle de la Diamond League en athlétisme. « La natation marche très bien aux jeux Olympiques et aux Mondiaux en termes d’audience mais en définitive, on en parle très peu », a raconté Caron, parti de ce constat pour lancer ce nouveau concept, une initiative entièrement française.

    L’ancien champion, qui a quitté la France il y a 10 ans et travaille dans la finance à Londres, s’est associé à Laurent Neuville, Sophie Reinauld et Harald Eltved pour ce projet, dans lequel ils ont tous personnellement investi de l’argent. Le quatuor a signé un contrat de 5 ans avec la ville de Singapour, qui apporte un tiers du budget global de 1 million de dollars. A ce jour, la moitié des fonds ont été réunis. « L’idée est de faire un tournoi avec 3, 4 dates dans l’année sur différents continents. Deux grosses entreprises sont très intéressées pour devenir partenaire financier, dont une grande marque de boisson gazeuse », a indiqué Caron, qui cherche encore « un gros partenaire » pour donner son nom à l’événement.

    Le Singapore Swim Stars réunira une soixantaine de nageurs pour des courses sans séries et uniquement sur du sprint (50 m et 100 m), avec spectacle sons et lumières et arrivée des nageurs sans bonnet ni lunettes. Quarante nageurs ont déjà confirmé leur présence. « Il y a une prime à la participation et 10.000 dollars de prime pour le vainqueur de chaque course », a dit Caron, précisant que les primes à la participation étaient fonction du nageur.

    Le recrutement des nageurs, chez les messieurs, a été dévolu au médaillé mondial et olympique Frédérick Bousquet, qui sera aussi l’un des participants. « Je me réserve une petite place pour le 50 m libre ! Notre mission est que le Singapore Swim Stars devienne le troisième événement planétaire en natation après les Jeux et les Mondiaux », s’est avancé le Français, qui s’est assuré que les nageurs ne prendraient « pas cette compétition à la légère ». « Ce sera juste après le grand rendez-vous de l’année, ils auront tous une certaine forme physique qui laisse envisager de bons chronos et de belles performances », s’est réjoui Bousquet.

    Source: AFP

  • 23.01.2014

    La natation se dote d’un grand show fin août à Singapour

    Une nouvelle compétition de natation, le Singapore Swim Stars, se déroulera fin août dans le gigantesque complexe flambant neuf de Singapour avec une pléthore de stars internationales, a annoncé à l’AFP l’un de ses créateurs, Stephan Caron. Des champions olympiques tels que Florent Manaudou, Cesar Cielo, Anthony Ervin, Jessica Hardy ou du monde tel James Magnussen, Camille Lacourt et Katinka Hosszu, se sont engagés pour cette compétition unique en son genre, organisée du 29 au 31 août et calquée sur le modèle de la Diamond League en athlétisme. «L’idée est de faire un tournoi avec 3, 4 dates dans l’année sur différents continents», a indiqué Caron. Le Singapore Swim Stars réunira une soixantaine de nageurs pour des courses sans séries et uniquement sur du sprint (50 m et 100 m), avec spectacle sons et lumières et arrivée des nageurs sans bonnet ni lunettes.

Partners

WE WOULD LIKE TO THANK ALL OUR SPONSORS AND PARTNERS FOR THEIR SUPPORT

  • APrudential
  • BZenith
  • Coca-Cola
  • Marina Bay Sand
  • Singapore Sports Council
  • Singapore swimming
  • Speedo
  • Sports Hub
  • Swim Bike Run
  • Tote Board and Singapore Pools
  • Uber
  • WAsiaX
  • WOichii
  • ZMiss Earth

Who We Are

SPORTS SWIM ORGANISATION (SSO) BRINGS TO YOU THE MOST SPECTACULAR WHILE HIGHLY COMPETITVE SPORT EVENTS
OUR GOAL IS TO BRING TO THE PUBLIC A NEW IDEA OF SPORTS LIKE SWIMMING OR DIVING, WHILE GIVING ELITE COMPETITORS A UNIQUE OPPORTUNITY TO SHOWCASE THEIR TALENT.

Contact us

Fred BousquetHarald EltvedtKaren PickeringLaurent NeuvilleSophie ReinauldStephan Caron